CONCOURS PHOTOS Pour un espace Urbain sûr et [Dé]genré

L’institut Prometheus pour la Démocratie et les Droits Humains en partenariat avec Internews organise un concours photos avec comme slogan ‘’ النساء في المدينة ‘’, portant sur le thème « Intégrer le genre dans les politiques urbaines pour des villes sûres et dégenrées ».

  • Contexte :

Les femmes subissent diverses formes de violence et de harcèlement dans les espaces publics, à tel point que désormais les agressions font partie de la vie urbaine.

Au Maroc le HCP a précisé qu’en 2019 : un million de femmes marocaines ont subi la violence et 75% estiment que l’insécurité, notamment en milieu urbain, a augmenté ces dernières années.

Selon une étude menée par l’Institut Prometheus pour la démocratie et les droits humains en 2022, portant sur « La perception de la sécurité humaine par les jeunes marocaines et marocains d’aujourd’hui », les jeunes femmes sont, largement, plus susceptibles que les hommes de se sentir en insécurité dans les lieux publics, et plus de six sur dix participantes à l’enquête (1300 jeunes) déclarent que les lieux publics (à l’exception des administrations publiques) sont nettement plus discriminants pour les jeunes de sexe féminin par rapport à leurs pairs de sexe masculin.

Selon ONU Femmes, une ville sûre pour les femmes est une ville où les femmes peuvent profiter des espaces publics et de la vie publique sans craindre d’être agressées. Une ville qui encourage l’élimination de la violence sexiste et offre des opportunités identiques aux hommes et aux femmes dans toutes les sphères de la vie sociale, économique, culturelle et politique.

La planification urbaine joue un rôle prédominant dans la sécurisation des femmes et le développement de leurs stratégies d’évitement dans le milieu urbain. Aujourd’hui, les projets de construction et de rénovation urbaine tout comme l’urbain qu’ils modifient, transmettent des normes sociales à dominance masculine.

En effet si les villes modernes sont en apparence des lieux de liberté, de mixité, de diversité, elles demeurent tout de même le reflet des normes sociales dominantes et des dynamiques culturelles, politiques, sociales, économiques, urbanistiques, et paysagères excluantes, voir même non protectrice des femmes.

Partant de notre intérêt et confiance en les leviers artistiques, nous considérons la photographie comme une porte d’entrée judicieuse dans les processus de sensibilisation et de changement. En effet, la photographie est considérée comme une mise en image des villes avec tous ses détails et facteur de croisement entre l’imaginaire et le réel.

C’est pourquoi nous proposons dans ce projet de questionner les notions de visibilité, spatialité, d’accessibilité, mobilité, de violence et de peur des femmes dans l’espace public en lien avec les mesures d’aménagement urbain mises en place. En ouvrant un débat public provoqué par l’art autour de la question : Quelle fabrique de la ville pour un espace public sûr et dégenré ?

  • Objectifs du projet :
  • Obj1 : Sensibiliser et amener 15 photographes à mettre sous les projecteurs la migration de la violence et la domination sociale vers l’espace urbain, par les moyens de son infrastructure et sa planification.
  • Obj2 : Création de 15 contenus artistiques dénonciateurs et revendicatifs d’une promotion d’espaces urbains sûrs et dégenrés, offrant des opportunités identiques aux hommes et aux femmes dans toutes les sphères de la vie sociale, économique, culturelle et politique.
  • Étapes du concours :

Etape 1 : Sélection de 15 photographes selon les critères suivants :

  • Le concours est ouvert à tous.tes les jeunes ayant entre 18 ans et 34 ans ;
  • Envoyez vos photos (ou liens contenant les photos) de vos réalisations en lien avec la thématique des droits humains.

Etape 2 : Sensibiliser (à travers un atelier) les 15 photographes choisi.e.s, au concept de genre en politique urbaine et à la notion de villes sûres.

Etape 3 : Lancer le concours photos (pour les 15photographies choisi.e.s et sensibilisé.e.s) autour de la thématique de la fabrique d’un espace urbain sûr et dégenré.

Etape 4 : Le concours est destiné à la sélection de trois (3) meilleurs clichés qui seront récompensés par des prix, plus une exposition des meilleures 15-20 photos (des 15 photographies) lors d’une cérémonie de remise de prix.

  • Les conditions de présélection (pour l’étape 3)
  • Les photos peuvent être en couleur ou en noir et blanc ;
  • Participer avec au maximum 3 photos ;
  • Respecter le sujet en l’occurrence « les femmes dans le milieu urbain »;
  • Les photos doivent être sous format « jpeg » en haute définition/300 DPI. (les photographies ne respectant pas ces modalités ne seront pas présentées au jury).
  • Processus de sélection :

La photographie sera jugée sur quatre aspects :

  • Adéquation à la thématique du concours (5 points)
  • L’originalité de la vision : la capacité de présenter un sujet sous un angle nouveau ou de façon inédite.  (2 points)
  • Le traitement photographique : Mise au point, cadrage, profondeur de champs, contraste…  (1,5 point)
  • L’impact visuel de l’image : l’effet, la portée de l’image photographique sur les spectateurs. (1,5 point)

Les organisateurs assureront la présentation et l’accrochage des photos les mieux notées et conformes aux règlements du présent concours.

  • Envoi des photographies : 
  • Envoyer à l’adresse de l’Institut : Prometheus.recrutement@gmail.com
  • Les photos et les informations personnelles (Nom et Prénom, Coordonnées, Age, ville, Adresse Mail et numéro de téléphone) ; 
  • Il faut préciser l’objet de la photo ainsi que le lieu et la date de la prise.
  • Les participant.e.s déclarent et garantissent être les auteurs des photos proposées et par conséquent être titulaires exclusifs des droits de propriété littéraire et artistique, à savoir le droit au nom, le droit de reproduction et le droit de représentation au public des dites photos. Ils consentent à ce titre à ce que ces photos puissent être exposées et/ou publiées sur tout support de communication.
  • Ils déclarent et garantissent également avoir obtenu l’autorisation préalable écrite des personnes identifiables sur les photos présentées ou des personnes propriétaires des biens représentés. La responsabilité de l’organisateur ne pourra en aucun cas être engagée du fait de l’utilisation des dites photos.
  • Prix et récompenses

Le jury désigné par les organisateurs sélectionnera les meilleures œuvres et attribuera trois (3) prix.

Les résultats seront communiqués par mail aux participants et publiés sur la page Facebook de l’Institut durant la première semaine du mois de septembre.

Le jury sera composé d’experts en urbanisation, architecture, de personnes reconnues qualifiées en photographie, d’artistes et de militants de la société civile.

L’Institut se réserve le droit d’invalider ou d’annuler tout ou partie d’une participation s’il apparait que des fraudes ou des dysfonctionnements de toute sorte sont intervenus dans le cadre de la participation au concours. Il se réserve également le droit d’exclure les photos hors sujet ou qui porteraient préjudice à l’esprit du concours. La décision du jury est irrévocable et ne sera en aucun cas à justifier.

  • Deadline de soumission :

L’appel est ouvert jusqu’au le 25 août 2022 à minuit.

Comments 2

  • Samya elgarbah
    2 semaines ago

    هذه مبادرة جيد من طرفكم ساشارك معكم بصور لهولاء النساء في الفضاءات الخضراء

  • Aya Touimi
    2 semaines ago

    Bon idée

Laisser un commentaire