Prometheus

Présentation de l’Institut

1. Genèse d’une idée

La création de l’Institut Prometheus pour la Démocratie et les Droits Humains est le fruit de plusieurs discussions au sein d’un groupe de jeunes issu de la nouvelle génération qui, ayant vécu la crise de la démocratie, souhaite tirer profit de son expérience modeste en ce qui concerne la construction démocratique et la promotion effective des droits humains au Maroc.

A terme, il est apparu important d’appuyer la société civile lorsqu’il s’agit de diffuser la culture des droits humains et de la démocratie, et cela, en étant conscients que la démocratisation de la société civile est le pilier de la construction d’un Etat de droit et d’institutions.

Cette initiative prend toute son importance dans un monde plein de changements et au sein duquel la jeunesse joue un rôle important. C’est pour cela qu’il faut mettre à la disposition de cette dernière les outils théoriques et scientifiques nécessaires pour la construction d’une société où puissent régner la justice, l’égalité et la dignité humaine.

2. Qui Sommes-Nous ?

L’Institut Prometheus pour la Démocratie et les Droits Humains est une ONG qui a vu le jour le 1er juin 2013, rassemblant de jeunes marocains issues de différentes expériences. L’IPDDH est indépendant de l’Etat, des partis politiques et des syndicats.

C’est un espace d’échanges entre de jeunes marocains engagés Pour la promotion des principes et des valeurs des droits humains et de la démocratie tels qu’ils sont universellement reconnus.

Il agit auprès :

– Des acteurs civils et politiques, en particulier les plus jeunes ;

– Des jeunes universitaires et des jeunes scolarisées dans l’enseignement public et privé ;

– Des jeunes non scolarisés, de la population active et des chômeurs.

L’enjeu est de promouvoir et activer la participation des jeunes à la vie publique, renforcer leur esprit d’initiative et connaître les valeurs de la citoyenneté, la démocratie et des principes des droits humains. L’IPDDH est convaincu que le rôle de la jeunesse marocaine dans le développement national requiert le développement de leurs compétences et l’amélioration de leurs performances, afin de leur donner la possibilité de participer à l’avenir de la démocratie au Maroc.

3. Pourquoi « Prometheus » ?

Dans la mythologie grecque, Prométhée ou en grec ancien Προμηθεύς / Promêtheús, est un Titan. Il est surtout connu pour avoir créé les hommes à partir de restes de boue transformés en roches, ainsi que pour le vol du « savoir divin » (le feu sacré de l’Olympe) qu’il a caché dans une tige et qu’il rendit aux humains.

Deux éléments de ce nom ont attiré l’attention des membres de l’institut pour l’adopter :

– D’abord, le sens du mot « prometheus » qui signifie en ancien grec, la prévoyance, qui est pour nous, (dans le contexte et l’environnement national et international qui connaissent plusieurs transformations sociales et structurelles) un élément fondateur de notre mission.

Cette prévoyance collective qui consiste à prévenir et à se prémunir des risques de l’existence dans un cadre sociétal collectif, où règne la culture de la démocratie et des droits de l’Homme, constitue chez les membres de Prometheus une conviction commune, et peut-être même la raison d’être de cette initiative.

– Ensuite, la mission de PROMETHEUS, qui consiste à la propagation du savoir au sein de la société humaine, cette mission qui est similaire à la nôtre, « le feu sacré de l’olympe » dans notre contexte est bel et bien la culture de démocratie et des droits de l’Homme qu’on aspire à promouvoir.

4. Axe de travail

– L’éducation :

Le domaine de l’éducation constitue un des principaux champs d’action de l’Institut, étant donné son importance dans la détermination des orientations politiques et intellectuelles chez les citoyens, et représente également une initiation de taille à l’éducation des nouvelles générations à la culture démocratique et aux droits humains. Le concept de l’éducation tel qu’il est envisagé par l’Institut va au-delà de sa dimension officielle et institutionnelle (l’enseignement fondamental et l’enseignement supérieur) pour comprendre l’ensemble des institutions de socialisation.

– Les Médias :

Les médias constituent également une entrée en matière fondamentale dans le domaine de l’éducation à la démocratie et aux droits humains, d’autant que les médias alternatifs et les réseaux sociaux connaissent un intérêt croissant chez les jeunes.

– Les Arts et la Créativité :

Notre engagement à travailler avec les jeunes nous impose de nous ouvrir sur leurs intérêts et sur leurs façons d’exprimer leur point de vue et leurs perceptions, d’autant qu’ils sont dotés d’une grande capacité à la création et à l’expression artistique.

5. Objectifs

– Objectif général :

Partant du fait que tout projet démocratique a besoin de la consolidation et l’appropriation des valeurs des droits humains et de l’intégration de l’approche genre, l’Institut Prometheus s’est assigné comme objectif de contribuer à cette tâche en ciblant les groupes des jeunes en général et le milieu étudiant et lycéen en particulier.

Le travail de l’Institut vise le renforcement des capacités des acteurs en matière de plaidoyer, d’évaluation des politiques, de formation de formateurs et de promotion de la culture et des valeurs de la démocratie et des droits humains.

– Objectifs spécifiques :

  • La contribution à l’éducation et à la diffusion de la culture des droits humains, surtout dans les domaines liés aux jeunes.

  • La contribution à l’encadrement des jeunes marocains et leur éducation en ce qui concerne les valeurs de la citoyenneté, de la démocratie et des droits humains.

  • La participation à la création de jeunes cadres des droits humains et le renforcement de leurs capacités dans le domaine.

  • La contribution à la mise en valeur des causes liées à la jeunesse et la participation collective à la création de solutions et de programmes réalisables et en adéquation avec les problèmes des jeunes.

  • La contribution à la formation politique des jeunes. La contribution à l’approfondissement du débat sur les problématiques intellectuelles fondamentales liées à la démocratie et aux droits humains.