Rapport EXAMEN PERIODIQUE

  L’Institut Prometheus pour la Démocratie et les Droits Humains est une initiative de jeunes, indépendante de l’Etat, des partis politiques et des syndicats.
Soucieux de la promotion des valeurs des droits de l’Homme et de la culture de la démocratie, et dans l’objectif de contribuer à la formation de jeunes leaders dans le domaine de la protection des droits de l’Homme, l’Institut a lancé, en partenariat avec la Friedrich-Ebert-Stiftung, le programme « Pour une Jeunesse impliquée dans le mécanisme de l’Examen Périodique Universel ».

Ce projet qui a duré deux ans a mobilisé les dynamiques de jeunes au Maroc pour s’engager ensemble sous la forme d’une coalition pour le suivi du travail des mécanismes non conventionnels du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, en particulier le mécanisme de l’Examen Périodique Universel (EPU-UPR) à travers l’élaboration et la présentation d’un rapport parallèle au rapport national du Maroc, qui sera présenté au cours du troisième cycle UPR Maroc du Conseil des droits de l’Homme à Genève.

Dans ce sens, une Coalition Civile Marocaine des Organisations de Jeunes a vu le jour, issue des membres des associations de toutes les régions du Maroc, reflétant également les préoccupations diverses de ces dernières (femme, éducation, migration, environnement, libertés individuelles, …), cette coalition a eu l’occasion de se rencontrer lors de 3 sessions de formation dans les régions de Rabat, Agadir et Oujda.

La méthodologie de la rédaction du rapport, ainsi que les mécanismes internationaux ont été les points culminants des 3 sessions régionales, qui se sont soldées par l’organisation d’une rencontre nationale en Mars 2016, ayant pour ordre du jour : l’examen des thèmes et des recommandations les plus importantes à traiter par la coalition.

En amont de l’élaboration de ce rapport parallèle, l’institut a publié un rapport sur la mise en œuvre des recommandations de l’examen périodique universel dans lequel l’Etat marocain s’était engagé devant le Conseil des Droits de L’Homme en 2012.
Ainsi, le rapport fût scindé en secteurs (éducation, santé, famille et solidarité, justice et libertés…), avant d’entamer les correspondances avec les ministères concernés afin de fournir des réponses à nos requêtes, lesquelles sont relatives aux réalisations gouvernementales, permettant ainsi de suivre l’application des recommandations, tout en se référant au rapport semi périodique de l’Etat marocain esquissant le suivi de la mise en œuvre des recommandations approuvées par ce dernier lors de la session de 2012.

L’objectif du rapport réalisé par la Coalition Civile Marocaine des Organisations de Jeunes est d’évaluer la situation des droits de l’Homme durant la période 2012 – 2017, et de formuler des recommandations dans ce sens.

 

 

Rapport_Examen_Periodique_Fr

Comments 0

Laisser un commentaire